Je n'ai pas écrit grand chose depuis que j'ai repris les cours à la fac. J'ai au moins une douzaine de brouillons d'articles qui attendent d'être finis... C'est pas tellement le temps mais plutôt l'énergie cérébrale qui manque ! En attendant, et pour raviver un peu ce blog, voici une petite citation piquée à un de mes profs* :
"L'histoire humaine n'est pas perçue par les écrivains bibliques comme un navire en perdition dont personne ne tiendrait le gouvernail ! Même si le péché de l'homme a entraîné des turbulences dans la quiétude de cette traversée, il n'a pas eu pour autant le pouvoir d'arracher le gouvernail des mains du divin capitaine." 
Je vous laisse méditer dessus ! Sachant qu'elle fut écrite dans le contexte d'une réflexion sur le second retour de Jésus Christ dont la bible parle, ou la "fin des temps" - cette fin ayant un but et dans lequel nos vies présentes et futures s'inscrivent. Et oui, la vie est comme un long fleuve... tranquille? Ça j'en suis pas sûre! Mais un fleuve dont le cours Dieu a tracé, certes ! 

Ah, la souveraineté de Dieu, ça rassure quand même.

* Michel Johner est professeur d'éthique et doyen de la Faculté Jean Calvin, Institut de Théologie Protestante et Evangélique. Citation parue dans La Revue Réformée, 2000, article p69.
 


Comments




Leave a Reply