Tu m'as fait ce que je suis,
et tu m'as tissé dans le ventre de ma mère.
Merci d'avoir fait de moi une créature aussi merveilleuse:
tu fais des merveilles,
et je le reconnais bien.

Les médias français n'ont pas beaucoup parlé de l'affaire Gosnell. M. Kermit Gosnell est un docteur de la ville de Philadephie aux USA qui vient d'être jugé coupable pour meurtre et risque la peine de mort. Quels furent ses crimes?

Pendant 30 ans Dr Gosnell a dirigé une clinique d'avortement où lui et son personnel sous qualifié ont opéré dans des conditions plus qu'insalubres. Ils avaient pour coutume de traiter les patientes avec des drogues illégales et dangereuses, d'opérer sans le matérial de chirurgie adéquat et de favoriser les patientes blanches en leur donnant les salles d'attentes les plus hygiéniques. A plusieures reprises, Gosnell et son équipe terminaient des grossesses en forcant l'accouchement et en sectionnant les colonnes vertébrales des nouveaux-nés vivants au niveau du cou à l'aide de ciseaux (ils appelaient ça le "snipping" - des experts médicaux en ont conclu que pour un nouveau-né cela était l'équivalent d'une décapitation). Ces nouveaux-nés étaient pour la plupart âgés de 24 semaines ou plus, et dans l'état de Pennsylvanie les foetus sont considérés viables après cette date; c'est donc illégal et considéré comme meurtre. Lun des foetus n'était plus un foetus, mais un beau bébé âgé de 30 semaines.

J'ai suivi l'affaire sur les médias anglophones et j'ai cherché mais n'ai pas trouvé de site médiatique francophone ayant couvert cette affaire de manière satisfaisante. C'est sur un blog québécois que j'ai trouvé le plus d'infos donc je vous partage le lien. (PS. Je tiens à préciser que je n'adhère pas forcément à tous les points de vue partagés sur ce blog sur d'autre thèmes, à vous de juger, je m'en tiens à cet article sur Gosnell). 

Que ressentez-vous après avoir lu cet article? Colère, rage, profond dégoût, tristesse, indignation? Si vous rencontriez cet homme et auriez l'occasion de lui poser une question, laquelle serait elle? Peut-être serait-ce la même que celle du procureur au cours du procès: "Êtes-vous humain?"

J'aurais beaucoup à m'exprimer sur ce sujet. Je suis contente que justice ait été faite et que cet homme fut reconnu coupable de meurtre. Enfin, il y a encore des gens sur cette planète devenue folle pour prendre la défense de ces êtres humains innocents, faibles qui furent arrachés à la vie prématurément. Personnellement, je n'ai jamais compris le principe de l'avortement si ce n'est un acte purement égoiste et meurtrier. Qui sommes-nous et qu'avons nous contribué à la terre et à Dieu pour décider de détruire des vies humaines sous prétextes de contrainte de temps, d'argent, de 'liberté' ou que sais-je? J'en ai le coeur brisé et les larmes aux yeux à chaque fois que j'y pense.

Ma citation du début est un extrait du psaume 139. Je vous invite à revenir en haut et le relire. Dans ce psaume le roi David s'adresse à Dieu. Il reconnait et apprécie son don miraculeux de vie.

"Tu m'as tissé dans le ventre de ma mère." Ce verset a aussi été traduit "au sein de ma mère". Le sein, le creux, l'intérieur d'un utérus est sensé être l'endroit et l'environnement le plus sûr pour un bébé, là où il grandit, où il se forme jour après jour. Et c'est dans le creux de ce refuge calme, chaud et douillet, où le seul son que l'on puisse entendre est ce petit écho: "boum... boum... boum...", que nous sommes depuis des décennies venus détruire et arracher des millions de vies, disposant d'eux par la suite comme d'une vieille serviette hygiénique sale. Ça me révolte et me dégoûte, sincèrement. Je ne suis pas contre les moyens de contraception qui empêchent la conception. Ce à quoi je m'oppose c'est ce que je viens de décrire, détruire une vie humaine déjà formée, qu'importe le prétexte. Nous ne sommes pas des vies jetables au même titre qu'un rasoir ou sac plastique.

N'êtes-vous pas heureux que lorsque vous étiez un foetus, quelqu'un s'est battu pour vous? Que ce soit vos parents ou bien des organisations, des personnes ont prié, milité, voire protesté dans les rues afin que vous (et des millions d'êtres humains) puissiez voir la lumière du jour. Quand on y pense, si tout le monde était un sympathisant de l'avortement et bien d'ici peu il n'y aurait plus personne pour sympathiser avec eux...! Je me demande s'ils réalisent l'ironie de la chose. 

Bref... pour conclure  je voudrais citer la bible, qui a beaucoup à dire sur la beauté et l'importance et ce miracle qu'est la Vie.

Il n'y a aucune vie humaine qui ne fut et ne sera jamais "pas prévue" ou bien "un accident" dans les yeux du Tisserand. Il est Ata-el-Roî, "Mon Dieu qui me voit/ qui voit tout". (Genèse chapitre 16)

La différence entre Gosnell et Dieu? L'un voit la vie en tant que quelque chose d'arbitraire, d'acquis et un objet à mépriser. L'autre en est le créateur, l'essence même; il la voit en tant que chose précieuse, qui vale la peine d'être chérie, protégée et sauvée coûte que coûte.

Que justice soit faite, Amen.

 





Leave a Reply.